Complétez le texte ci-dessous. Respectez la ponctuation, les majuscules des noms propres, en début de phrase, les traits d'union pour les mots composés, les accords (féminin, pluriel). Choisissez le bon niveau de zoom pour aligner correctement le texte sur le carroyage de la page.

Entre le VIème et le IVème siècles avant J.-C., les Grecs inventent la liberté de penser du citoyen et du savant.

Au VIème siècle avant Jésus-Christ, une école de penseurs se forme en Ionie, à , un port grec au de l’occident et de l’orient. Les Milésiens recueillent les savoirs mésopotamien, égyptien et phénicien. et ses disciples améliorent et découvrent des formules de géométrie. Ils discutent et raisonnent pour expliquer la . Un autre Ionien, de Samos, crée une école mathématique en Grande Grèce, à Crotone. Les pythagoriciens inventent la table de et la musicale. Mais lorsque les Perses prennent l’Ionie, beaucoup de Grecs traversent la Mer Egée et s’installent à Athènes. L’un d’eux, Archelaos, enseigne la pensée ionienne au jeune Socrate.


s’intéresse à la et à la . Il combat les idées reçues de ses contemporains. Il répond aux questions par d’autres questions. Son bouscule les certitudes des Athéniens. Son esprit exaspère. Trois citoyens l’accusent de nier l’existence des dieux et de pervertir les jeunes. le condamne à mort.


La mort de Socrate marque la naissance de la . Il n’a rien écrit. Mais l’un de ses disciples, , écrit des dialogues dans lesquels il fait parler son maître. Il fonde (-388). y étudie. Puis, il devient le précepteur d’Alexandre à Pella. Il développe la , revient à Athènes et y fonde son école : le .

verifier reponse   lettre-indice   recommencer   enregistrer