Complétez le texte ci-dessous. Respectez la ponctuation, les majuscules des noms propres, en début de phrase, les traits d'union pour les mots composés, les accords (féminin, pluriel). Choisissez le bon niveau de zoom pour aligner correctement le texte sur le carroyage de la page.

Au XVIIIème siècle, l'esprit scientifique se développe en Europe.

Depuis le Moyen-Age, les universités ont imposé les chrétiens. Mais progresse au XVIIIème siècle. La soif de comprendre et des idées se répand. , salons et savantes se multiplient. Un esprit de et le goût de la se diffusent. La des Provinces-Unies accueille les européens : portugais, français, exilés, disgrâciés... Pierre y publie les Nouvelles de la , lues en dans toute l'Europe, puis, un historique et . Les éditeurs de et d'Amsterdam impriment les livres ailleurs. En , les débutent dès 1688-1689, avec la Glorieuse Révolution. La protège la liberté d'expression des Britanniques. La connaît un essor fulgurant.


Des savants s'écartent de : la vérité officielle, selon la , dans tous les domaines. A l'aide des , en avec méthode, ils prouvent certaines hétérodoxes, et donc, que peut se tromper. Au XVIIIème, ils remportent une retentissante. En 1543, avait avancé que tournait autour du soleil. Or, depuis mille ans, l'Eglise soutenait que la Terre était le centre de l'univers. Le clan du envoie Giordano au bûcher (1600). Puis, il pousse à abjurer (1633). Mais, prouve , grâce aux mathématiques (1687). Une de James confirme la théorie (1727). La copernicienne triomphe quand le pape retire les écrits de Galilée, puis ceux de Copernic de (1757).

verifier reponse   recommencer   enregistrer